Category Archives: Actualité

  • -
250px-Water1

Savez-vous d’où vient l’eau de votre robinet ?

Category : Actualité

L’eau du robinet alimentant les habitants du bassin de vie Cannois provient de plusieurs ressources en eau naturelles :

  • les eaux issues des massifs karstiques alimentant les canaux de la Siagne et du Loup ;
  • la nappe côtière de la Siagne ;
  • le lac de Saint Cassien.

Le SICASIL, Syndicat intercommunal de l’eau potable du grand bassin cannois, est en charge de la gestion du service de distribution d’eau potable sur le territoire des huit communes membres (Auribeau-sur-Siagne, Cannes, Le Cannet, Mougins, Pégomas, La Roquette-sur-Siagne, Théoule-sur-Mer et Vallauris). Il délègue l’exploitation des installations à SUEZ.

Le syndicat dispose de :

  • deux ressources en eau majeures : la Siagne et le Loup, qui sont captées dans le moyen pays. Pour acheminer cette eau jusqu’aux usines de traitement, et finalement aux lieux de consommation, il dispose de deux canaux d’adduction, de la Siagne et du Loup, qui permettent d’acheminer l’eau des ressources jusqu’aux usines de traitement.

Le canal de la Siagne : la Siagne prend sa source sur la commune d’Escragnolles au pied des massifs de l’Audibergue et du Thiey. Une dérivation permet de capter une partie du cours d’eau pour la destiner à la production d’eau potable. Cette prise d’eau, située à Saint-Cézaire-sur-Siagne est constituée d’un barrage de captage. Cet équipement constitue le point de départ du canal de la Siagne qui conduit l’eau jusqu’aux usines de traitement.

Le canal du Loup : les sources de Gréolières constituent le point de départ du canal du Loup. Elles se situent en rive gauche de la rivière, à 3 kilomètres à l’ouest du village de Gréolières. Il y a 2 émergences principales, dites “source amont” et “source aval” qui sont captées par galeries et réunies dans un bassin. Les “sourcettes” viennent compléter les sources principales.
Les sources de Gréolières sont les exsurgences inférieures d’un réseau hydrographique puissant, issu de la profondeur des calcaires jurassiques du massif du Cheiron.

  • six usines de production qui présentent  un processus adapté à la nature de l’eau prélevée, avec comme objectif unique : produire une eau de qualité sanitaire et gustative irréprochable.
  • Plus de 40 réservoirs permettent d’assurer une pression constante et une régulation de l’approvisionnement pendant les arrêts des unités de production et des stations de pompage.

Enfin, plus de 1 000 km de réseau (soit la distance de Cannes à Lille !) comprend deux types de canalisations :

  • les conduites nourricières ou “feeders” qui transportent l’eau vers les réservoirs. Ce réseau est composé de canalisations de gros diamètre pouvant être supèrieur à 1m.
  • les conduites de desserte locale qui distribuent l’eau dans chaque rue et sur lesquelles sont raccordés les branchements.

1200px-Canal_de_la_Siagne_07

Le canal de la Siagne

L’eau du robinet est un des produits alimentaires les plus contrôlés !

La qualité de l’eau fait en effet l’objet d’une surveillance importante réalisée par les producteurs et les distributeurs d’eau et d’un contrôle sanitaire permanent de la part de l’administration. Les eaux distribuées en région PACA et destinées à la consommation humaine font l’objet de contrôles sanitaires permanents. Ces contrôles relèvent des missions de l’Agence régionale de santé (ARS). Elles sont mises en œuvre au service du préfet.

Accédez aux résultats de la qualité de l’eau potable de votre commune


Vous souhaitez nous soutenir ?

Suivez-nous sur Facebook

Suivez-nous sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter